Ligue Paris Ile de France de Vol Libre

J7 : On y croyait plus, mais quelle fin !

Deco du Soubeyrand. La météo s’annonce pas terrible. Risque d’orage, un rideau de pluie au Sud Ouest et du bleu loin, loin au Sud. Lors du premier briefing, le DE annonce que l’on va laisser passer les goutes (Enfin, ça reste des goutes du Sud. Ca mouille franchement !) On replie, se met à l’abri dans les navettes, et puis le soleil revient.

Lire la suite : Cdf2013 — Baronnies Provençales (Jours 7) -...

J6 : Parawaiting, pour petite course au but.

Aujourd’hui, nous devons attendre les conditions météos. Toujours sur le déco du Soubeyrand, un voile épais en altitude empêche la convection et de lancer la manche. Ca fini par s’ouvrir et une course au but de 40kms est lancée à 15h45. Pas vraiment de vent, mais des brises d’ouest qui sont bien présentes. La manche consiste en un Start sur St Jalle, une balise à l’ouest sur la « crête » du Soubeyrand, puis une balise à l’est après une petite transition au dessus du Col de Soubeyrand, traversé de la vallée de St Jalle en remontant vers Buis les Baronnies, puis virage à 180° pour une dernière balise sur la montagne de Banne puis le Goal au pied de la montagne de Buc. Une manche très rapide.

Lire la suite : CdF2013 — Baronnies Provençales (Jours 6) -...

J5 : Et ça continue.

Aujourd’hui le Vent s’est inversé. La tendance est Sud. Direction le Soubeyrand.  Start sur St Jalle avec un grand rayon, puis direction Sisteron pour une Balise déjà pratiqué la veille, traversé de la Durance vers le Rocher de Hongris puis Goal au camping de Laragne, comme la veille. Nous avons pu survoler toutes les Baronnies, ou presque.

Un Start compliqué. Les conditions sont généreuses en début de vol, puis un changement de masse d’air s’opère.

Début de vol, vue sur le Ventoux et placement au Sud du cylindre de Start

Les Varios aux alentours de la zone d’attente deviennent anémiques et l’ensemble des pilotes patientes dans des bulles en navigant de bulle en bulle en essayant de ne pas s’éloigner trop du Start. Le Start sonne et la manche est lancée à un train d’enfer.


Après le 1er Thermique, une fois le Start donné

L’écart se creuse assez vite entre les bons et les autres, et le ciel change aussi rapidement. Les belles nuelles se transforment en cumulus et l’ombre commence à apparaître au sol. Les confluences sont présentes, et les rues bien marquées. La navigation devient cruciale car à l’ombre les parapentistes tombent du ciel. Le Vent de Sud présent rend le passage des crêtes compliquées. Certains essais bas, bien trop bas, et sont font secoués sous le vent.

Lire la suite : CdF2013 — Baronnies Provençales (Jours 5) -...