Ligue Paris Ile de France de Vol Libre

La Plaine Nancéenne : 6/7 avril 2013

Le WE du 6 et 7 avril 2013 se courrait pour la 1ère fois une compétition calquée sur le schéma des 200km de Paris, et ce dans la plaine nancéenne.

L’équipe PIDF était représentée par Jean-Louis, Jean-Yves et moi-même. Ainsi nous sommes nous retrouvés tous les trois, par un froid samedi de printemps, dans un coin un peu perdu à Houéville (environ 50 km de Nancy). Tranquillement blottis dans notre couette, nous entendons de bon matin l’armée de bénévoles qui prépare notre accueil à tous et quel accueil : café frais, gâteaux maison, jus de fruits pour le petit déjeuner, sachets déjeuner comme rarement nous avions eu d’aussi bons, bière à volonté et cannettes pour les déchargements, magnifique tombola et barbecue : 1ère compétition mais combien d’énergie déployée pour que chaque pilote se sente bien et quelle réussite pour ce club.

Il fait gris, il fait froid dans la brume de cette 1ère matinée et la 1ère manche est lancée, plafond bas (environ 1100m), bien fermé. 46km dans le lit du vent… et ça le fait, le site est généreux,  nous voilà les plumes —parfois un peu plus— dans les nuages et il faut avancer, trouver le thermique caché sous le vent dans chaque vallée, joli jeu de saute–moutons au dessus des collines, paysages magnifiques. Jean-Yves est posé, il me voit passer, je traverse quelques vallées de plus et me laisse à rêver que j’ai fait quelque chose de bien… pas beaucoup vu de pilotes me survoler… pas vu Jean-Louis que l’on récupèrera plus tard, plus loin. Il est devant !

La 2ème manche aura lieu à Jouys sous les Côtes, plus prés de Nancy. Les conditions d’intendance sont toujours aussi excellentes, les conditions météo sont annoncées meilleures : le plafond est plus haut (de 1500 à 1800 m), du bleu transpire, mais beaucoup moins d’air qu’annoncé. C’est la patience qui paiera : un 1er groupe s’extrait, tous posés 10 km plus loin. Un peu plus tard un second groupe arrive à s’extraire et alors que Jean-Yves est récupéré par un président de club qui lui annonce que c’est lui le 1er, un coup de fil, 15 pilotes dont Jean-Louis et bibi se sont extraits… et leur passent déjà au dessus… pour la suite regardez nos traces et méditez.

Jean-Louis est 3ème au général, moi 5ème avec le lot de consolation de la 1ère fille et Jean Yves 15ème. Et j’ai bien besoin de cette consolation, enfin j’avais fait un vol presque parfait… mais je n’ai pas su gérer l’affolement de mon GPS au goal. PEUT MIEUX FAIRE mais quel plaisir ! Oui cela a été un beau WE.

Les résultats.